La drague Albatros embouchure de l'Adour

Sortie de la drague l'Albatros au niveau de la tour de pilotage de l'embouchure de l'Adour. Mars 2015

 


 

Journée de navigation de la drague le 2503 2015

Une journée de navigation de la drague Albatros parmi tant d'autres. Elle a alterné sa position entre dragage à l'embouchure de l'Adour/clapage côtier et dragage du banc St Bernard/clapage au large

 


La drague Albatros est une petite drague construite en Hollande en 2013, mesurant 72 m de long pour 9,50 m de large et possédant un tirant d'eau très faible de 3 mètres de profondeur. Sa capacité en puits est de 1240 m3 de sable, ce qui l'oblige à un travail de fourmis contrairement aux grosses dragues de la Société de Dragage Internationale(SDI) vues lors des précédentes campagnes.

 

Afin d'être au plus près de sa mission de clapage côtier et d'être en harmonie avec l’environnent littoral que représentent les plages d'Anglet, elle a du alterner entre dragage à l'embouchure de l'Adour/clapage côtier et dragage du banc St Bernard/clapage au large en fonction de l'état de la mer. Cela explique pourquoi on l'a vue certains jours devant la côte et d'autres jours du côté du fleuve parfois les deux, afin d'optimiser au mieux son travail. Ainsi, sur les 196 chargements de sable à l'embouchure, 195 ont fini devant les plages, soit 241 810 m3 immergés en zone côtière. Seulement 0.4% des sables ont été perdus au large affichant un très beau résultat et ce, sans l'intervention exceptionnelle d'une autre drague de la SDI comme à l'automne 2014. Quel beau progrès!


Seul bémol, le faible tirant d'eau aurait pu permettre au navire de se rapprocher certains jours plus près de la côte...

 

La drague Albatros durant un clapage côtier devant les Sables d'Or

La drague Albatros durant un clapage côtier devant les Sables d'Or lors d'une belle journée de printemps.

 


La drague Albatros possède des dimensions très proches de la future drague à demeure "Hondarra". C'est la taille idéale pour maintenir les profondeurs à l'embouchure de l'Adour tout en répondant à une gestion intégrée du sable des plages d'Anglet. La future drague, livrée après l'été 2015, sera équipée d’une élinde capable d'aspirer le sable jusqu'à 20 mètres de profondeur et d'une benne pour nettoyer les pieds de quai et garantir les souilles.

 

Il y aura deux équipages de 5 marins qui tourneront tous les 7 jours à bord. Ils travailleront uniquement de jour et hors saison soit au total 200 jours dans l’année. Cela laissera suffisamment de temps pour réaliser 100% de clapage côtier dans les meilleurs conditions avec un équipage expérimenté. On la verra probablement claper plus près du rivage pour un résultat côtier plus performant, car c'est la clé de la réussite de ces opérations!


L'équipe SoSLa

 

la drague Albatros de retour d'un clapage côtier devant la plage de l'Ocean

Des enfants sur la plage, des surfeurs dans les vagues et une drague qui effectue du bon travail. Une formule qui a déjà fait ses preuves dans les années 80

 

Source : SOS LITTORAL ANGLOY