22 Octobre 2019
955 visites
Ecologie

Point sédimentaire du 01/10/2019

 En 2017 et 2018, les clapages côtiers se sont concentrés essentiellement devant la plage de l’Océan avec plus de 661 000 m3 de sable déposés ça et là. Depuis, la drague « Hondarra » a repris l’habitude de venir devant la plage de la Madrague comme en 2016 et doit même aller claper plus au sud paraît-il… Ces travaux passés ont-ils re-muscler les bancs de sable au droit de ces plages ?

C’est ce que nous allons voir avec un nouveau « bilan visuel » des plages d’Anglet à marée basse et par grand coefficient de marée sur ces trois dernières années:

 

 

 

 

 

 

 

Les plages sud d’Anglet:

– Plage de la petite Chambre d’Amour:

 

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Photo du 01 Octobre 2019, marée basse, coefficient de 107 et hauteur d’eau de 0.38 mètre.

 

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Photo du 10 Septembre 2018, marée basse, coefficient de 108 et hauteur d’eau de 0.45 mètre.

 

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Photo du 08 Octobre 2017, marée basse, coefficient de 103 et hauteur d’eau de 0.53 mètre.

 

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Photo du 20 Septembre 2016, marée basse, coefficient de 105 et hauteur d’eau de 0.52 mètre.

 

La situation aujourd’hui parait quasi identique à celle de 2018. Les pentes sont douces et les bancs de sable s’avancent bien plus dans l’océan qu’en 2016 et 2017. Confirmation sur les images suivantes.

– Plage de la petite Chambre d’Amour vue depuis sa pointe:

 

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Photo du 01 Octobre 2019, marée basse, coefficient de 107 et hauteur d’eau de 0.38 mètre.

 

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Photo du 10 Septembre 2018, marée basse, coefficient de 108 et hauteur d’eau de 0.45 mètre.

 

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Photo du 08 Octobre 2017, marée basse, coefficient de 103 et hauteur d’eau de 0.53 mètre

 

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Photo du 20 Septembre 2016, marée basse, coefficient de 105 et hauteur d’eau de 0.52 mètre

 

 

– Plage du Club:

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Photo du 01 Octobre 2019, marée basse, coefficient de 107 et hauteur d’eau de 0.38 mètre.

 

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Photo du 10 Septembre 2018, marée basse, coefficient de 108 et hauteur d’eau de 0.45 mètre.

 

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Photo du 08 Octobre 2017, marée basse, coefficient de 103 et hauteur d’eau de 0.53 mètre

 

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Photo du 20 Septembre 2016, marée basse, coefficient de 105 et hauteur d’eau de 0.52 mètre

 

En 2019, il y a un affaiblissement du plateau de sable de marée basse au nord et au sud de cette plage. La pente du haut de plage parait un peu plus raide qu’en 2018.

– Plage des Sables d’Or vue d’en haut:

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Photo du 01 Octobre 2019, marée basse, coefficient de 107 et hauteur d’eau de 0.38 mètre.

 

IMG_2739b

Photo du 11 Septembre 2018, marée basse, coefficient de 111 et hauteur d’eau de 0.40 mètre.

 

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Photo du 08 Octobre 2017, marée basse, coefficient de 103 et hauteur d’eau de 0.53 mètre

 

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Photo du 20 Septembre 2016, marée basse, coefficient de 105 et hauteur d’eau de 0.52 mètre

 

Le plateau de marée basse est immense comme en 2016. La plage est très bien nivelée comme on peut le voir sur les photos suivantes:

– Vue de profil depuis la digue du Club:

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Photo du 01 Octobre 2019, marée basse, coefficient de 107 et hauteur d’eau de 0.38 mètre.

 

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Photo du 10 Septembre 2018, marée basse, coefficient de 108 et hauteur d’eau de 0.45 mètre.

 

sable d'or profil b

Photo du 09 Octobre 2017 (photo ASI)

 

16-09-2016

Photo du 16 Septembre 2016

 

Le haut de la plage est stable avec un léger ensablement des fondations de l’ancien émissaire des résidences des Sables d’Or.

Ainsi, le bilan sédimentaire du sud des plages d’Anglet est stationnaire, livrant des profils d’antan qui permettent la pratique du surf autant à marée basse qu’à marée haute par petit coefficient. Fait toujours étonnant, la drague Hondarra ne vient plus claper devant ces plages depuis 42 mois…

 


 

Le centre angloy:

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Photo du 01 Octobre 2019, marée basse, coefficient de 107 et hauteur d’eau de 0.38 mètre.

 

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Photo du 10 Septembre 2018, marée basse, coefficient de 108 et hauteur d’eau de 0.45 mètre.

 

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Photo du 08 Octobre 2017, marée basse, coefficient de 103 et hauteur d’eau de 0.53 mètre

 

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Le 20 Septembre 2016, marée basse, coefficient de 105 et hauteur d’eau de 0.52 mètre

 

La belle lentille de sable apparue entre la plage des Corsaires et la plage de la Madrague en 2017 continue de s’estomper depuis 2018! Une baïne est même apparue près de la digue des Corsaires. La pente de la plage au niveau de la marée haute a augmenté. Sur cette zone, la situation semble se dégrader depuis 2 ans mais la drague est de retour!

————————————————————————–

 

Au nord d’Anglet:

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Photo du 01 Octobre 2019, marée basse, coefficient de 107 et hauteur d’eau de 0.38 mètre.

 

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Photo du 10 Septembre 2018, marée basse, coefficient de 108 et hauteur d’eau de 0.45 mètre.

 

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Photo du 08 Octobre 2017, marée basse, coefficient de 103 et hauteur d’eau de 0.53 mètre

 

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Photo du 20 Septembre 2016, marée basse, coefficient de 105 et hauteur d’eau de 0.52 mètre

 

Statu-quo sur la zone nord des plages d’Anglet malgré 42 mois de clapage côtier au droit de la plage de l’Océan et plus de 661 000 m3 de sable déversés à 800 mètres de la côte. Le point positif en 2019, c’est la sensation de voir une barre continue au large qui provoque un déferlement des vagues plus loin en mer qu’auparavant. L’amélioration de la plages découverte à marée basse, elle, se fait toujours désirer… Que va-t-il- se passer en 2020?

 

Conclusion:

– Les plages sud paraissent stables.

– Les plages du centre ont des plateaux de marée basse qui continuent de s’essouffler.

– Les plages nord ne montrent toujours pas de signe d’amélioration évidente. A voir en 2020 si l’effet du clapage côtier poussé par les fortes houles de l’hiver finira par porter ses fruits!

L’équipe SosLa